ll
Cluster Eau Milieux Sols

Cluster Eau Milieux Sols

Premier facilitateur d’économie durable du Grand Paris

RETOUR SUR L’ATELIER CONFLUENCE : Parcs et espaces de loisirs / 14 Mars 2019

 

Le Cluster EMS a organisé son atelier confluence Parc et espaces de loisir urbains : innovations et expérimentation Eau, Milieux, Biodiversité et  Sols le JEUDI 14 MARS 2019 dans les nouveaux locaux du Grand Orly seine Bièvre 

Thématiques de l’Atelier :  Nouveaux usages et aménagement des parcs et espaces végétalisés urbains, intégrant une gestion innovante des sols et de l’eau et le développement des écosystèmes vivants

Les interventions et les échanges devront permettre de répondre aux questions suivantes :

  • Quels sont les enjeux et les contraintes techniques, économiques, sanitaires et environnementales des aménagements des parcs urbains et péri-urbains ?
  • Quels sont les nouveaux besoins, usages et fonctions des parcs, du végétal et de la biodiversité en Ville ?
  • Comment améliorer la gestion et le suivi de l’eau, des milieux aquatiques et des sols par l’innovation et les solutions alternatives ?

 

RETOUR SUR LE PROGRAMME ET LES PRÉSENTATIONS 

48 inscrits - 46 structures - 41 personnes présentes 

 

 

Principe de l’Atelier Confluence :

- Présentation et échanges sur les projets, les compétences, les innovations, les besoins, les réglementations, et les enjeux.

- Présentation de projets et de cas d’étude par des collectivités ou maîtrises d’ouvrages, échanges sur les solutions potentielles et retours d’expériences.

 

 

PROGRAMME :

13H30 : Accueil café

14h00 : Introduction par un élu de l'établissement Public Territorial Grand Orly Seine Bièvre / ou du Département 94

14H10 : Introduction de l’atelier par Laurent Dechesne du Cluster EMS

14h30 : Conception écologique des parcs urbains / Jonathan FLANDIN / Chargé de mission Ecologie urbaine - Agence Régionale Biodiversité

Pratiques des utilisateurs du parc et leur perception de la biodiversité dans le parc » / Catherine Carré / Géographe - Professeure Université Paris 1, Chercheure au LADYSS et chercheure associée au LEESU / Universités Sorbonnes

15h30 : Pause et échanges

16h00 : Travail collectif en 2 groupes d’échanges distincts (choix du groupe d'échange, détails ci dessous) / 2 projets par groupe.

17h30 : Restitution des groupes et conclusion

18H00 : Cocktail et échanges

19H30 : Fin de l’atelier

 

 

DÉTAILS DES THÉMATIQUES ABORDÉES EN GROUPE DE TRAVAIL :

 

Groupe Parcs et Berges : Gestion des sols et biodiversité.

2 cas d’étude : Parc des Troènes de Choisy-le-Roi et Bec du Canard à Bonneuil avec Haropa Port-de-Paris

Projet d’aménagement du Parc des Troènes de Choisy-le-Roi

Dans le cadre de l’aménagement de la ZAC des Troènes, la ville de Choisy-le-Roi propriétaire d’une parcelle de 2817 m², située sur la berge Est de la Seine souhaite aménager un parc.  Ce projet vise la redécouverte de la Seine, offrir un espace de détente et favoriser la biodiversité du lieu, principalement de la berge partie sol et eau. Ce terrain présente des risques sanitaires liés à la qualité des sols, principalement par la présence des métaux, HAP et hydrocarbures, PCB et dépassement d’autres critères tels que : antimoines, sulfates et flourures)

Bec du Canard à Bonneuil

Ports de Paris souhaite aménager le secteur du Bec de Canard dans le port de Bonneuil-sur-Marne. Jusqu’à présent laissé en friche, cet espace naturel d’une douzaine d’hectares pourrait être valorisé selon trois grands axes : amélioration de la biodiversité par la création de milieux diversifiés comprenant notamment des boisements et des zones humides, rôle pour l’expansion des crues de la Marne en créant des zone décaissées, rôle pédagogique via l’ouverture au public par des cheminements et l’implantation de panneaux pédagogiques. Deux contraintes principales sont présentes sur site : d’une part, l’aménagement de la zone humide et de la frayère à brochet connectée avec la Marne à partir d’un milieu dégradé et d’autre part la présence de polluants sur les terres de remblai qui composent le site.

 

Groupe Parcs Urbains : Écologie Urbaine et gestion de sols/sous-sols.

2 cas d’étude : Parc des Lilas de Vitry-sur-Seine et les parcs Urbains à Orly

Parc des Lilas de Vitry-sur-Seine

Le parc départemental des Lilas, situé sur la commune de Vitry-sur-Seine, constitue un vaste espace naturel de près de 100 hectares. Ce parc diffère des projets habituels en raison d’un très fort morcellement parcellaire, de la présence de 42 hectares carrières en sous-sol, mais aussi de la volonté de maintenir sur le site une activité de production horticole ou maraîchère, privée ou associative. Ce sont des contraintes qui conditionnent le rythme et les modalités d’aménagement du parc, qui consiste à révéler les qualités paysagères et écologiques existantes, favoriser l’accès et la découverte au public tout en sécurisant les parcelles sous-minées.

Parc des Saules à Orly

Dans la continuité et la volonté de la ville d’Orly d’aménager ses parcs urbains pour favoriser la biodiversité et une meilleure gestion des ressources naturelles, la collectivité souhaite réaménager son Parc des Saules, situé sur un ancien circuit de motocross, le parc d’une surface totale de 61 340m², se développe le long des voies du chemin de fer et forme une boucle qui va de la gare des Saules au quartier des aviateurs. Ce parc a été inauguré en 1998 et réalisé à partir des matériaux de déblais issus de la construction du grand ensemble d’Orly. Le projet vise principalement à améliorer l’attractivité du parc auprès des citoyennes et sa qualité écologique. Dans le but de trouver un juste compromis entre minéral et végétation, la mise en valeur de l’eau et de la biodiversité au sein du parc.

 

Compte rendu de l'atelier.

 

 

Pour voir l’ensemble de nos ateliers à venir veuillez cliquer le lien ci-dessous: